Rapport annuel de la présidence 2010-2011

Un tournant

La nouvelle présidence de la société académique de Genève (SACAD) a débuté en automne 2010 suite à la présidence exemplaire de Pierre Buri. Avant toute chose, il m’est cher de le remercier chaleureusement pour son dévouement et pour tout ce qu’il a accompli durant ces sept dernières années. Nous ne perdons pas Pierre, qui reste avec nous non seulement comme membre mais aussi comme archiviste et “bibliothécaire”. Merci de bien vouloir mettre au point le répertoire de nos livres issus de nos dons et de finaliser l’archivage. En effet des livres très intéressants et de haute qualité, parfois iconographiques, nous ont été remis par les auteurs ayant reçu nos subventions.

Avec les membres du comité nous avons dû affronter durant cette nouvelle année le début d’une période économique et financière difficile, sinon périlleuse, et qui n’est pas en phase de se résoudre. Il y en a eu probablement d’autres depuis 1888 ! Nos prédécesseurs des années 30 souriraient peut-être de nous voir ! Grâce à la vigilance de notre trésorier et aux soucis de priorité des membres de nos différentes commissions, la situation a pu être contrôlée… mais il faut sans cesse être attentif aux objectifs principaux et faire face aux demandes toujours plus nombreuses. On aimerait bien donner plus…. car beaucoup d’excellentes demandes ne peuvent être exaucées.

Il devient donc urgent que la génération d’adultes qui a pu bénéficier dans le passé de beaux moments et d’une relative sécurité et confort participe activement à l’accroissement des Fonds de la SACAD. Ce sont vos enfants et même vos petits-enfants que vous aidez ! Qu’on se le dise.

Quels ont été les tâches et objectifs de cette année 2010-2011? Ils s’attachent surtout à un travail de fond :

  • Relève universitaire: Je pense qu’une des priorités est celle d’aider la relève universitaire dans la mesure où les désirs testamentaires d’attribution par les différents donateurs le permettent. Dans ce sens, une réflexion a eu lieu pour évaluer le profil et la catégorie de jeunes talents méritant le plus d’être soutenus. Il s‘avère que les débuts de carrières professionnelles et les premières années après un doctorat sont des plus difficiles… mais difficultés revenant aux experts de juger puisque les résultats ne peuvent être analysés de la même façon que ceux des chercheurs avancés ou aguerris. Il est donc indispensable que les responsables universitaires de ces éventuels futurs talents nous fassent des recommandations objectives et sans complaisance. Serait-il possible d’envisager le soutien pour un poste “professeur Boursier de la Société Académique” ? Faut-il privilégier les positions doctorales ? Tels sont parmi d’autres les réflexions.
  • Base de données des attributions par leur objectifs : Dans ce sens nous avons mis au point avec Caroline Baltzinger une base de données décrivant non seulement, comme dans le passé, le pourcentage de ce qui a été attribué aux sciences de l’homme et de la société, de la médecine et des sciences exactes et naturelles, mais plus précisément ce qui a été attribué à des activités distinctes, soit en pourcentage du total:

–    Publications: 6%

–    Aide pour fin de thèses: 3%

–    Participations à des conférences, colloques, symposium…: 8%

–    Organisation de conférences, colloques, symposium… : 11%

–    Instruments, matériel: 17%

–    Séjours professionnels: 5%

–    Projets spéciaux: 50%

Il faut prendre ces données en respectant, comme déjà dit, les règles d’attributions des différents donateurs. Le Fonds FOREMANE n’est pas compris dans ce pourcentage. Les besoins des différentes facultés sont aussi très différents quant au type de soutien nécessaire. Cette base de donnée “vivante” permet non seulement de bien suivre, tout au cours de l’année, une répartition équilibrée mais aussi, dans le futur, de juger des tendances pour des besoins spécifiques et de servir de base précise de réflexion.

Mise à jour des compositions des commissions, des informations pour les requérants, des procédures et du site (http://societe.academique.unige.ch/). Il s’agit d’un travail technique, parfois rébarbatif prenant beaucoup de temps, mais qui doit être fait de temps à autre. Le travail administratif devient toujours plus lourd et une systématisation des démarches permet de l’alléger et de simplifier le travail de l’administratrice Caroline Baltzinger, et celui des membres du comité. Dans le cadre de ce qui avait été souhaité l’an dernier, un formulaire de “confirmation d’utilisation d’aide financière” devra être rempli par les bénéficiaires des subventions. Des modifications ont été faites sur les différentes procédures.

 

Quelques événements et activités

–    La conférence annuelle de la SACAD de l’an dernier par le professeur Philip Jaffé, pédopsychiatre touchait le délicat problème des « droits de l’enfant pour tous les enfants, de la victime au « démon » délinquant sexuel mineur. Sujet traité avec expertise et finesse. Cette année c’est la tragédie du Japon qui nous a conduit à sollicité le professeur Pierre Souyri de l’unité de japonais de la Faculté des lettres pour une conférence le 16 novembre intitulée Les samouraïs japonais étaient-ils démocrates ?

–    Une grande conférence de l’université de Genève et dans le cadre de la semaine du Cerveau, 2011, a été donnée par le professeur Larry J. Young, directeur du Centre de neurosciences sociales à Emory University d’Atlanta, USA. Sa conférence intitulée Amour et Fidélité a attiré plus d‘un millier de personnes et les auditoires de l’université, mis en relais, étaient insuffisants pour accueillir tout le monde. Cet événement a été soutenue pour la somme de CHF 50’000.- par la SACAD.

–  Le deuxième FORUM universitaire de la SACAD (2002-2005) a été dirigé par le Professeur Philippe Chastonay, Faculté de Médecine, qui a remis son rapport final. Le mandat était d’organiser des conférences de développer des enseignements et d’initier des recherches sur le thème de la santé et des droits de l’homme. Le fonds de la Société académique était de
CHF 600’000.-. Au cours de cette période ont pu être mobilisés des fonds pour des projets parallèles dans le domaine de la santé et des droits de l’homme. Les activités réalisées ont été résumées dans un fascicule de 44 pages Forum de l’Université 2002-2005 : Santé et Droits de l’homme, Editions IMSP, 2006. Il faut féliciter Philippe Chastonay pour l’énorme travail accompli avec, entre autres 14 conférences grand public, plusieurs colloques, séminaires d’enseignement et des axes de recherche sur santé et droits de l’homme menant à plusieurs livres et de nombreuses publications scientifiques. Ces activités très intenses ont perduré et ont permis d’avoir une continuité à plus long terme et un soutien du FNS. Toutes nos félicitations et remerciements à Philippe Chastonay et à son équipe.

–    Le troisième FORUM (2005-2008) soutenu par la SACAD et dirigé par le professeur Alexis Keller et le Professeur Andrea Bianchi a permis d’avoir des conférences de haut niveau et a débouché sur la publication de deux livres. Le fonds de la Société académique était de CHF 601’011.-. Un troisième est en cours et un rapport final sera remis aussi dans le futur.

  • FOREMANE: Depuis 2006 la société académique a soutenu la Faculté de Médecine de l’Université de Genève en faveur de la recherche sur les maladies neurodégénératives (FOREMANE). Cette aide a permis l’achat, l’installation et l’entretien d’un IRM pour la recherche au CMU dédié uniquement à la recherche biomédicale, ainsi que la subvention pour un salaire 100% en faveur d’un Professeur Société Académique de Neuroscience, Faculté de Médecine, Université de Genève. Pour l’année académique 2010-2011 une attribution de CHF 700’000.- a été prélevée du ce Fond spécifique. Elle a permis en plus du salaire pour un professeur de soutenir ceux des collaborateurs(trices) ainsi que pouvoir à du matériel de recherche. La Faculté de Médecine va progressivement reprendre cette action. Cela va permettre le lancement d’appel d’offres, dans la mesure des disponibilités financières, pour des projets de recherches à durée limitée favorisant le développement de la recherche dans le domaine des maladies neurodégénératives, dont la SEP. Le comité réitère sa satisfaction et ses félicitations au Groupe du Professeur Patrik Vuilleumier pour le travail important accompli et est heureux de pouvoir, dans la situation actuelle économique difficile, maintenir une aide significative au programme en cours.

–    Prix Gillet Voyage: Une modification Règlement et Prix a été proposée par Bénédict de Candolle, président du Fonds, remontant à 1918, visant à revaloriser ce prix auprès des potentiels élèves des collèges de Genève et à susciter leur intérêt. Il est rappelé que ce prix récompense les élèves ayant obtenu une moyenne générale égale ou supérieure à 5,2 à leur maturité gymnasiale. Une lettre a été adressée début mai aux potentiel(le)s candidat(e)s par la direction de l’enseignement secondaire post-obligatoire pour les rendre attentifs(ves) à l’existence de ce prix. Il est également décidé de mettre une page spéciale sur le site internet ce qui a été réalisé. Ces modifications sont applicables avec effet immédiat, soit pour les prix 2011.

–    Jardin alpin La Linnaea: Une Convention concernant l’entretien du Jardin alpin La Linnaea (Bourg-St-Pierre, VS), entre La Société académique de Genève et les Conservatoire et Jardin botaniques de la Ville de Genève est en cours. Le Dr Jaques Naef est en contact étroit avec le Directeur Monsieur Pierre-André Loizeau pour mener à bien cet accord. A cette occasion il est important de rappeler que le chalet peut accueillir et loger pour une somme très modique les amis de la nature et des randonnées. C’est un endroit idéal pour des départs de courses/promenades. Tous renseignements peut être vus sous:
http://www.unige.ch/sciences/biologie/plantsciences/linnaea/index.php

  • Fonds Paul Logoz: Madame la Juge Fédérale Laura Jacquemoud-Rossari a généreusement accepté de faire partie de la commission du Fonds Paul Logoz et nous la remercions vivement.

Départs et remplacements: Du à d’autres obligations ou à une limite de temps due aux Statuts un certain nombre de personnalité ont dues être remplacées. Nous les remercions vivement pour leur intérêt et dévouement à notre Société.

  • Décès: Avec grand regret, nous vous faisons part du décès de Dr Pierre Maurice, ancien président et membre du comité.
  • Représentation au Fonds général de l’Université: Messieurs Antoine Gautier, Bertrand Kiefer et Frédéric Naville ont accepté de continuer de représenter la SACAD au Fonds Général de l’Université.
  • Distinctions et nominations: Deux nouveaux doyens dans notre comité, le professeur Henri Bounameaux et le professeur Nicolas Zufferey ont été nommés respectivement pour la Faculté de médecine et la Faculté des lettres.

La professeure Patrizia Lombardo, vice-présidente du comité, a été nommée directrice du département de langue et littérature française moderne.

Monsieur Roger Mayou qui faisait partie de notre comité a reçu la médaille de l’Université.

–    Futur: Mise en place progressive par système électronique pour le traitement des requêtes ; Etablissement du catalogue des livres disponibles ; Préparation du 125ème anniversaire Linnaea en 2014 ; Finalisation de la Convention concernant l’entretien du Jardin alpin La Linnaea (Bourg St Pierre, VS), entre La Société académique de Genève et les Conservatoire et Jardin botaniques de la Ville de Genève est en cours ; Appel pour de nouveaux membres et nouvelles donations

Remerciements

Il me tient à cœur de remercier vivement le trésorier Renaud Gagnebin pour son travail hautement professionnel et particulièrement difficile dans les temps actuels, l’administratrice Caroline Baltzinger pour son dévouement constant et efficace et tous les membres du comité et des diverses commissions pour leurs évaluations faites avec beaucoup de sérieux et professionnalisme ainsi que pour toutes leurs constructives propositions.

Jean-Michel Dayer